Désamiantage

Dépose de matériaux non fiables contenant de l’amiante par du personnel formé, qualifié et suivi médicalement dans l’entreprise.
Ces travaux nécessitent l’utilisation de protections spécialisées telles que des masques à ventilation assistée et des aspirateurs à filtration absolue.
Cette activité est fortement contrôlée par les différents organismes de prévention.

Démarches administratives :

35 jours avant le début des travaux, l’entreprise se doit d’établir un plan de retrait. Ce mode opératoire précise l’ensemble des méthodes et procédés que l’entreprise va utiliser pour effectuer les travaux de confinement et de retrait des matériaux contenant de l’amiante. Il est établi en plusieurs exemplaires et transmis à différents organismes (CRAM, Inspection du travail, OPPBTP, médecine du travail) qui donne leur accord avant le début des travaux.

Démarches de mise en décharge :

Le transport de l’amiante est soumis à réglementation. Les déchets sont conditionnés en palette et/ou big-bag étiquetés, cerclés, et scellés.

La prise en charge se fait seulement si l’entreprise pré-rempli un certificat d’acceptation préalable de l’amiante et le transmet pour validation au centre d’enfouissement choisi. Après accord du centre d’enfouissement, les déchets amiantés peuvent être enlevés sur le lieu du chantier. L’entreprise doit alors remplir un bordereau de suivi des déchets qui suit le transport du chantier vers le centre d’enfouissement. Un exemplaire sera remis au propriétaire des déchets amiantés.

désamiantage Reims, Marne (51) désamiantage Champagne Ardennes désamiantage AisneSociété de désamiantage
 
   
 

 
Envoyez ce site à un ami Ajoutez à vos favoris